La loi d'autonomie des Facs

Publié le par étudiants des ag de nantes




Tout d'abord voici la loi en ellemême :  La  LRU ou encore la loi du 10 août 2007 ou aussi la loi de privatisation des facs

Ensuite la loi expliquée, commentée par nous -même :

    Cette loi met en concurrence les universités en réduisant considérablement le cadrage de l'État, garant de l'égalité entre les universités, les formations et les conditions d'études et de travail de l'ensemble de la communauté universitaire.

    Les personnels (enseignants comme non-enseignants) sont les premiers touchés : désormais, le président de l'université disposera non seulement d'un droit de veto sur les affectations, mais il pourra également recruter, sans la moindre consultation, sous contrat privé (CDD, CDI...). C'est une remise en cause du statut des fonctionnaires.

    Le financement de l'université par l'État ne se fera plus selon des critères de tailles des bâtiments, de population estudiantine ou de nombre de filières mais par un contrat pluriannuel. Désormais l'État financera prioritairement des universités d'élite et les filières jugées rentables. Ces inégalités seront aggravées par le développement du financement privé, on imagine mal les entreprises financer par philanthropie des formations qui ne leur sont pas immédiatement utiles.

    Dans cette logique de rapprochement universités-entreprises, la gouvernances des universités sera désormais similaire à celle des entreprises : le président verra ses pouvoirs considérablement renforcés, il pourra par exemple fixer seul les règles d'examens. Le Conseil d'Administration sera réduit, donc avec moins d’étudiants, moins de personnels et plus de personnalités extérieures (chef d'entreprises...). Ainsi la présidence sera influencée par les entreprises qui, rappelons-le, n'ont pour but que de faire du bénéfice et non pas l'éducation.

    Précisons aussi qu'il existe déjà des lycées où  certains diplômes sont spécialisés pour certaines entreprises.
Cela a pour résultat (et ce n'est pas un conte mais un fait-divers), que si l'entreprise n'a pas besoin de recruter et bien votre formation ne vous aura servi a rien que si vous voulez changer de filière il vous faut tout reprendre à zéro.

Pour continuer :

Il y a beaucoup de documentation disponible des différents syndicats nantais à la cafèt’ (si quelqu'un est motivé pour en mettre une partie sur internet qu'il se fasse entendre).
Voici quelques adresses pour trouver de la documentation un peu plus détaillée que notre simple et court article sur la LRU.


La brochure d'annalyse de la loi LRU de Sud étudiant  complète et détailée.

Le site
Pour une université démocratique: De la documentation d'un peu partout et notamment les fiches LRU de 1 à 14 du SNESUP.

Voir aussi l'article "la LRU une diversion"

Voilà avec ça déjà on pense qu'il y a de quoi faire entre tout lire, s'en faire une idée puis la partager.

Publié dans Généralités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article