Compte rendu d'une action contre le centre de rétention de Rennes, le 13/10/07

Samedi 13 octobre à eu lieu une manifestation à Rennes devant le centre de rétention (CRA) de Rennes pour protester contre  l'enferment et l'expulsion des immigrés. Nous étions environ 2000 personnes en provenance de villes différentes (5 je crois). Des barrières anti-émeutes avaient été placées nous empêchant un accès direct  au CRA et bien sûr un nombre important de CRS se trouvaient derrière pour nous accueillir en cas de tentatives de passage.

Nous avons donc bloqué et tagué la route  en face du centre ,posé banderoles et autocollants, organisé des prises de paroles sur divers sujets en rapport avec l'immigration et installé  une table de restauration à prix libre. Ainsi nous avons appris que le CRA est plein, que certaines personnes ont tenté de mettre fin à leur jour ou de retarder leur expulsion en avalant les piles  de leurs Mp3, que le CRA dispose de cellules familiales qui lui permettent d'enfermer des enfants (normalement on ne peut être mis en prison avant l'age de 18ans)...

Un petit groupe s'est approché du CSA en prenant un chemin  sur un coté et a pu entendre des "bruits" qui laissaient croire qu'on frappe les détenus  " Tu va où toi? (bruit de claquement) aïe aïe"

Un autre groupe a voulu se rendre à la sortie du parc des expos juste à côté pour sensibiliser les gens, ceux-ci, pour la plupart, n'écoutant pas les revendications passaient leur chemin.Ce même petit groupe s'est donc rendu à la sortie du parking pour la bloquer et ainsi obliger les visiteurs à passer devant le rassemblement en face du CRA. Échec très rapide car les gendarmes sont intervenus pour nous dire de dégager, ainsi que le patron du parc des expos, furax pour son entreprise qui subit les conséquences des mobilisations fréquentes depuis l'installation du CRA: "mauvaise pub!!!".Résultat: très légère distribution de tracts et tenue d'une affiche "enfants enfermés à 5 min"( la plupart des automobilistes qui passaient levaient les yeux au ciel ou ne nous regardaient pas).

Vers 19h le groupe de manifestant avait largement maigri, c'est alors que nous nous sommes approchés des grilles pour rendre audibles aux détenus nos contestations et notre soutient à leur égard, cela dans une ambiance festive et non provocante. Puis nous sommes retournés sur la route attendant la somation des forces de l'ordre qui ne tardèrent pas à se manifester, nous étions à ce moment environ 200. Certains se sont alors assis pour continuer à investir la route de façon pacifique d'autres ont fait une chaîne humaine se préparant à affronter les boucliers des CRS, le tout en chantant des slogans anti-policiers et de soutient aux immigrés. Les "assis" se faisant déplacer et frapper ont finis par se réfugiés derrière la chaîne humaine qui après s'être encaissée la vague de CRS s'est vue aspergée de lacrymogènes suite à quoi elle c'est disloquée laissant place à un groupe de manifestants désorientés et affaiblis par les gaz. Quelques minutes plus tard ceux-ci se regroupèrent et retournèrent sur la route chantant avec rage tout leur répertoire révolutionnaire et marchant vers les quartiers résidentiels dans la crainte d'une charge des CRS qui finalement n'eu pas lieu. S'en suivit une marche nocturne (il était 21h environ) dans le centre de la ville les CRS aux trousses tout en clamant nos revendications aux résidants sûrement installés devant leur télé attendant le début du match de rugby... Vers 21h30 la manifestation se dispersa et chacun rentra chez sois, en petit groupe car mieux vaut rester sur ses gardes... 

Bref ce fut une manifestation réussie et à l'ambiance sympathique qui se déroula somme toute assez bien. Cependant il est évidant que nous ne pouvons nous en tenir à cela et que la lutte contre les expulsions doit continuer et s'intensifier si nous voulons obtenir ce que nous souhaitons à savoir dans l'immédiat la fermeture du CRA de rennes.